top of page

Jour 15 – Une figure de Miquelon

Encore un réveil de bonne heure ce matin car nous avons rendez-vous avec une figure incontournable de Miquelon : Roger Etcheberry. Aujourd’hui âgé de près de 80 ans, il nous accueille chez lui. Nous voilà parti pour 2h30 d’aventures.


Habitant de Miquelon, il commence à pêcher en doris avec son père à l’âge de 14 ans. Puis il devient opérateur radio pour permettre notamment aux bateaux de communiquer avec la terre. A l’époque pas de téléphone portable ni d’internet. La communication se faisait en langage Morse. Roger est devenu naturaliste amateur en 1974 en commençant par observer les oiseaux de l’archipel. Il commence seul, armé uniquement d’un stylo et d’un carnet. Puis, peu à peu, il encourage d’autres observateurs à prendre des notes et le mouvement collaboratif prend de l’ampleur. La liste d’oiseaux répertoriés de l’archipel passe ainsi en quelques années de 35 à 217 espèces.


Puis il s’intéresse à ce que mangent les oiseaux. Il observe, note, répertorie la flore de l’archipel, collaborant de plus en plus avec les scientifiques. Il commence la fabrication d’un herbier qui atteint rapidement plus de 2000 pages. Il participe à l’écriture de plusieurs livres et inventaires. Il s’intéresse alors aux mousses qui pullulent sur ces iles baignées d’eau. Là aussi, sa collection remplie rapidement plusieurs tiroirs. Il parcourt les iles de Saint-Pierre et Miquelon de long en large durant de longues années observant sans relâche la nature environnante. Aujourd’hui, il travaille sur les cétacés qui vivent autour de l’archipel et s’occupe notamment de réaliser la base de données de photo-identifications des baleines à bosse. Sa mémoire est impressionnante, il reconnait des dizaines de baleines grâce aux taches sur leur queue.

Et quand il lui reste un peu de temps, il reçoit des confrères naturalistes, scientifiques ou journalistes (et les Passagers des sciences) pour partager cette passion de la nature de ses iles. A ses côtés, nous ne voyons pas le temps passer. Nous diffuserons des extraits vidéo de cette belle rencontre prochainement. A midi, nous retrouvons des élèves et leurs professeurs du collège Saint Christophe de Saint-Pierre que nous avions rencontrés au début de notre séjour. Ils sont en sortie scolaire à Miquelon après avoir pris le bateau le matin. Avec eux et François, le directeur de la maison de la nature et de l’environnement de Miquelon, nous montons vers le Cap de Miquelon pour une sortie d’observation. L’endroit est toujours extraordinaire. Nous aurons même la chance de faire une belle observation de trois cerfs de Virginie.

En fin d’après-midi, nous reprenons le bateau pour Saint-Pierre. C’est un peu le début du trajet de retour. Ce soir nous dormons à Saint-Pierre des étoiles pleins les yeux suite à cette belle journée de rencontre. PS : les cartes postales pour les classes ayant trouvé la bonne réponse de l’oiseau bleu sont parties ;-)


105 vues0 commentaire

コメント


bottom of page